Aller au contenu principal

Patients

Quelle surveillance glycémique dois-je effectuer quand je suis traité(e) par pompe ?

La glycémie capillaire (ou la valeur de glucose indiquée par votre capteur) est le meilleur reflet du fonctionnement de votre pompe. C’est le moyen de dépister précocement une interruption d’administration de l’insuline (cathéter bouché…), qui peut avoir des conséquences graves (acidocétose).

Il est donc recommandé par sécurité de faire jusqu’à 4 à 6 glycémies par jour – ou de vous scanner/regarder le résultat indiqué par votre capteur le plus souvent possible. Cela pour permettra également d’ajuster au mieux vos doses d’insuline en fonction de votre objectif glycémique.

Il est important pour vous, comme pour les professionnels de santé qui vous entourent, que vous reportiez vos glycémies capillaires sur un document type carnet de surveillance si vous n’utilisez pas de système de mesure de glucose en continu (capteurs).

Nous pouvons mettre à votre disposition un carnet de suivi. Parlez-en à votre infirmier(e) VitalAire.