Aller au contenu principal
Patient Apnée du sommeil

Nutrition

Prise en charge à domicile

Nous aidons vos patients à mieux vivre leur nutrition entérale en organisant leur prise en charge à domicile. En lien étroit avec vous, nous leur proposons un accompagnement personnalisé pour contribuer à préserver leur autonomie et leur qualité de vie.

Quels sont les patients pris en charge à domicile ?

  • Patients ayant un état médical, psychosocial et nutritionnel, stable
  • En cas d’insuffisance intestinale définitive ou transitoire, totale ou partielle, congénitale ou acquise,
  • En cas d’intolérances alimentaires avec vomissements incoercibles, résistants aux divers traitements et mettant en péril l’équilibre nutritionnel,
  • En cas d’échec de la nutrition entérale

  • L’abord digestif selon la situation : sonde naso-gastrique (pour une nutrition d’une durée < 1 mois), stomie d’alimentation (pour une durée > 1 mois), site jéjunal en cas de risque élevé d’inhalation gastrique
  • Le type de produit à administrer selon les apports à prévoir et la tolérance de la nutrition :
    • Environ 30 à 35 kcal ; 1 à 1,5 g de protéines et 30 à 40 ml d’eau par kg et par jour.
    • A moduler selon l’état nutritionnel, le degré d’agression (hypercatabolisme) et les apports oraux.
  • La nécessité d’un régulateur de débit est indiqué dans certaines situations
    • Alimentation nocturne
    • Intolérance à la nutrition par gravité
    • Alimentation en site jéjunal
    • Malades et entourage dans l’incapacité physique de gérer une NED par gravité
    • Malades gastrectomisés   
    • Troubles de la conscience sévère 
    • Troubles moteurs intestinaux
    • Maldigestion, malabsorption,
    • Enfants < 16 ans

Accompagnement du patient

Nos équipes pluridisciplinaires accompagnent les patients, les motivent dès la phase d'adaptation et tout au long de leur traitement et réagissent au plus vite en cas de problème détecté pour :

  • Livrer les mélanges nutritifs et les dispositifs médicaux d’administration au domicile,
  • Assurer des visites de suivi par notre équipe de professionnels VitalAire,
  • Surveiller et former à la bonne utilisation des nutriments,
  • Participer à la coordination du suivi nutritionnel du patient avec information du prescripteur,
  • Gérer le dossier administratif,
  • Rester à disposition du patient 7 j/7 et 24h/24.

En oncologie, la nutrition entérale peut être envisagée à tout moment de la prise en charge :

  • Avant ou après une intervention chirurgicale, pour diminuer le risque de complications,
  • Pendant une chimiothérapie intensive ou une radiothérapie chez les patients atteints d’un cancer digestif haut,
  • Au cours de l’évolution de la maladie ou en phase palliative

Sources

[1] Crenn P. Reconnaitre et traiter la dénutrition en ambulatoire. Post’U 2011 :1-8. Disponible sur : http://www.fmcgastro.org/postu-main/archives/postu-2011-paris/textes-pos..., consulté le 18/04/2016.