Aller au contenu principal

Traitements

Insuffisance respiratoire chronique

Pour compenser le manque d’oxygène dans l’organisme, une prescription d'oxygène médical peut-être nécessaire pour rétablir ou maintenir un taux d'oxygène normal dans le sang La prescription d'oxygène doit être respectée impérativement pour obtenir les bénéfices du traitement

2 types de traitement

L’oxygénothérapie correspond à l’inhalation d’air enrichi en oxygène.

  • A court terme, elle est utilisée pour soulager une dyspnée ou répondre à un épisode d’insuffisance respiratoire transitoire.
  • A long terme, elle est indiquée pour rétablir ou maintenir un taux d'oxygène normal dans le sang en cas d’insuffisance respiratoire chronique.

 

  • Oxygénothérapie de longue durée (au moins 15 heures par jour) si le manque d’oxygène au repos est majeur
  • Oxygénothérapie dite de déambulation exclusive en cas de carence en oxygène dans le sang uniquement à l’effort.

La prescription d'oxygène

Elle doit être respectée impérativement pour obtenir les bénéfices du traitement. Elle indique notamment :

Le débit d'oxygène

  • Il est déterminé par le médecin prescripteur en fonction des résultats des gaz du sang du patient.
  • Il est adapté à chaque cas pour assurer l'efficacité et la sécurité du traitement.
  • Il ne doit pas être modifié sans l'accord du médecin prescripteur.

La durée quotidienne

  • Le médecin prescrit une durée d'oxygénothérapie quotidienne.
  • Pour l'oxygénothérapie à long terme, la durée totale ne doit pas être inférieure à 15h/jour, idéalement supérieure à 18h/j.

 

En 2010, l’oxygénothérapie concernait plus de 100 000 personnes parmi lesquelles plus de 90 000 bénéficiaient d’une oxygénothérapie à long terme.*

 

Des mesures d’hygiène et de diététique complémentaires

  • En complément de la prescription, des mesures d'hygiène et de diététique simples
  • Arrêt du tabac ou demande d’aide appropriée ;
  • Respect de votre traitement médical
  • Vaccination contre la grippe et le pneumocoque pour protéger les personnes à risque
  • Séances de kinésithérapie respiratoire prescrites par votre médecin ;
  • Régime alimentaire équilibré

... vous permettront de :

  • Reprendre des activités quotidiennes et mieux tolérer les efforts
  • Améliorer vos performances psychologiques (concentration, mémoire...), et votre qualité de vie.

Le saviez-vous ?

Je suis insuffisant respiratoire chronique, j’améliore ma qualité de vie à l’aide de ma source d’oxygène

Beaucoup d’activités de la vie courante nécessitent des efforts physiques, comme par exemple, monter un escalier, faire ses courses, se laver, aller aux toilettes, faire le ménage, avoir des rapports sexuels…

  • Utilisez l’oxygène pour les efforts peu perceptibles de la vie quotidienne : faire son lit, s’habiller, prendre un bain ou une douche, aller aux toilettes…
  • Profitez de chaque moment de repos pour rester sous oxygène,
  • Si votre médecin vous a prescrit de l’oxygène à l’effort, utilisez votre source portable pour tous les actes de la vie quotidienne (prendre sa douche, faire son lit, aller aux toilettes, monter ou descendre les escaliers…) ainsi qu’au cours de toutes vos sorties.
  • Adoptez de nouvelles habitudes : asseyez-vous pour prendre votre douche, choisissez des vêtements faciles à enfiler, fractionnez vos repas et mangez lentement…

Sources

[*] HAS. Oxygénothérapie à domicile. Dispositifs médicaux et prestations associées pour traitement de l’insuffisance respiratoire et de l’apnée du sommeil. Révision de catégories homogènes de dispositifs médicaux. Rapport d’évaluation. Avril 2012.

Contactez-nous 24h/24 et 7 jours/7

Assistance téléphonique respiratoire