Aller au contenu principal

Le diabète
Qu'est-ce que c'est ?

En France comme dans le reste du monde, le diabète continue sa progression. Lié à notre mode de vie et à ses facteurs de risque (surpoids, obésité, sédentarité et précarité), le diabète progresse plus vite que prévu particulièrement chez les moins de 20 ans, les plus de 80 ans et les populations les plus défavorisées.

  • En France en 2013, le diabète touchait près de 5 % de la population et le cap des 3 millions de personnes prenant un médicament pour le diabète était franchi.
  • Des études révèlent que les enfants courent de plus en plus de risques de développer cette maladie.
  • Dans le monde, le nombre de diabétiques pourrait doubler d’ici les vingt prochaines années selon l’OMS.

Quelques repères

Le diabète apparaît lorsque le pancréas ne produit plus suffisamment d’insuline (diabète de type 1) ou lorsque l’insuline produite n’est pas utilisée de façon efficace par l’organisme (diabète de type 2). L’organisme n’a alors plus le moyen de faire pénétrer le glucose dans ses cellules.

L’hyperglycémie ou excès de glucose dans le sang en est la conséquence. Elle est particulièrement marquée au moment des prises alimentaires. Une hypoglycémie peut aussi survenir entre les repas, en cas de jeûne ou d’activité physique. Elle se manifeste par des sueurs, maux de tête ou tremblements.

Le diabète peut apparaître à différents moments de la vie sous plusieurs formes.

Mal soigné, le diabète expose le patient à des conséquences graves pour la santé.

L’hyperglycémie peut entraîner des complications susceptibles d’altérer la qualité de vie et de menacer le pronostic vital :

  • les maladies cardiovasculaires (maladies coronariennes,  infarctus, accident vasculaire cérébral) présentent la principale cause de décès due au diabète,
  • insuffisance rénale, cécité, neuropathie des membres inférieurs, plaies chroniques et amputation…      

Le diabète n’est pas le même pour tous

Des circonstances d’apparition variables :

Des symptômes soudains qui doivent alerter

  • L’envie fréquente d’uriner, la perte de poids, le manque d’énergie, la soif excessive traduisent l’hyperglycémie.
  • La production excessive d’urine amène l’enfant à se lever la nuit ou à refaire pipi au lit.
  • Non diagnostiquée, l’hyperglycémie peut se compliquer et entraîner une hospitalisation.

Le DT1 se déclare une fois sur 2 avant l’âge de 20 ans

  • Le DT1 peut cependant débuter à tout âge sous une forme brutale.
  • Comme chez l’enfant, il est alors souvent révélé par 4 symptômes : soif, faim, urines abondantes et amaigrissement.

DT2 : maladie insidieuse

  • Les symptômes, similaires à ceux du DT1, sont en général moins marqués.
  • Le plus souvent, les patients ne présentent aucun symptôme et le diagnostic est posé à l’occasion d’une prise de sang.
  • Le DT2 peut aussi être diagnostiqué tardivement, une fois ses complications déjà présentes.

Le saviez vous ?

Le syndrome d’apnées du sommeil est fréquent chez les personnes diabétiques. Il se caractérise par des arrêts de la respiration (ou apnée)s supérieurs qui se répètent au cours du sommeil.   Si vous ronflez, si votre sommeil vous semble de mauvaise qualité et non récupérateur … Parlez-en à votre médecin ou votre diabétologue.

EN SAVOIR PLUS