Aller au contenu principal

Canicule, que faire ?

L'exposition à de fortes chaleurs peut entraîner une déshydratation, l'aggravation d'une maladie chronique ou un coup de chaleur. Les précautions à prendre sont simples, elles méritent cependant d'être rappelées.

Il s'agit là de mesures générales : pour plus d'informations, n'hésitez pas à consulter votre médecin traitant.

Les bons réflexes à adopter

  • Buvez beaucoup de liquide sans attendre d'avoir soif (au moins 1,5 L d'eau par jour)
  • Evitez les boissons alcoolisées, riches en caféine ou très sucrées
  • Continuez à manger régulièrement, même si vous n'avez pas faim
  • A l'intérieur, restez dans les pièces les plus fraîches (dans la journée, fermez volets, rideaux et fenêtres)
  • Rafraîchissez-vous : mouillez-vous le corps plusieurs fois par jour à l'aide d'un brumisateur ou d'un gant de toilette
  • Evitez les sorties pendant les heures les plus chaudes (de 11h à 17h) et limitez vos activités physiques
  • A l'extérieur, portez un chapeau et des vêtements légers et amples, restez à l'ombre et emportez de l'eau
  • Si vous vivez seul à domicile, prévenez votre entourage et éventuellement votre mairie
  • N'hésitez pas à demander conseil à votre médecin ou à votre pharmacien

Conservation des produits de santé

Les fortes chaleurs modifient également les conditions de stockage des médicaments.

  • Si vous êtes insuffisant respiratoire, évitez d'exposer les bouteilles d'oxygène gazeux et vos aérosols doseurs (sprays) à plus de 50° C (au soleil, dans une véranda, une voiture...). Il n'y a pas de mesure spécifique vis-à-vis des autres matériels d'assistance respiratoire.
  • Si vous êtes diabétique, l'insuline doit être conservée à température ambiante, car elle s'altère si les températures sont trop élevées. Il est recommandé de la conserver dans un sac isotherme en cas de températures extrêmes. En été, ne laissez jamais votre insuline ou votre matériel dans une voiture même si vous la garez initialement à l’ombre.