Aller au contenu principal

Dénutrition

Comprendre la pathologie

La dénutrition est une pathologie méconnue. En France, la dénutrition touche certaines personnes à risques, en particulier celles qui souffrent de pathologies chroniques, enfants comme adultes, personnes âgées ou en situation de précarité.

Qu’est-ce que la dénutrition ?

Une personne est dénutrie lorsqu’elle perd du poids sans le vouloir. Pour fonctionner, notre organisme a besoin de l’énergie apportée par l’alimentation sous forme de nutriments (protéines, lipides, glucides, sels minéraux et vitamines). La dénutrition survient en cas de déséquilibre entre les prises alimentaires et les besoins de l’organisme.
 

Du dépistage au diagnostic

Quels symptômes doivent vous alerter ?

  • La perte d’appétit,
  • La prothèse dentaire qui ne tient plus
  • L’amaigrissement (les vêtements trop grands, l’alliance qui tombe…)
  • Le réfrigérateur vide ou rempli de denrées périmées …

Votre médecin établit le diagnostic de dénutrition selon des critères définis par la Haute Autorité de Santé :

  • cliniques : calcul de l’indice de masse corporel qui permet d’évaluer la corpulence d’une personne {IMC = Poids (Kg) / Taille2 (m)}, évaluation des apports alimentaires ingérés, importance de la perte de poids,
  • ou biologiques : une prise de sang permet d’analyser certains paramètres biologiques qui varient avec l’état nutritionnel.

La dénutrition peut avoir des conséquences graves sur votre santé :

  • défaut de cicatrisation après une opération, plaies cutanées chroniques de type escarres
  • diminution des défenses immunitaires avec  infections plus fréquentes et plus sévères
  • défaillance musculaire
  • altération des fonctions intellectuelles
  • disparition des cycles menstruels, hypoglycémie, diminution de la température corporelle
  • nombreuses carences en minéraux et vitamines…

EN SAVOIR PLUS