Aller au contenu principal

Insuffisance respiratoire chronique

Comprendre la pathologie

L’oxygène, est un comburant indispensable à l’organisme. Les organes et les muscles l’utilisent pour fonctionner avant de rejeter du gaz carbonique. Une insuffisance respiratoire chronique se manifeste par un manque d'oxygène dans le sang qui explique la fatigue, l'essoufflement au moindre effort.

L’oxygène dans le corps humain

Chez la personne en bonne santé,

En cas de dysfonction respiratoire, le sang contient moins d’oxygène et accumule le gaz carbonique. Les organes et les muscles reçoivent moins d’oxygène.

Le manque chronique d’O2 peut se traduire de plusieurs façons :

  • Fatigue particulièrement lors des activités physiques
  • Essoufflement au moindre effort,
  • Œdème des membres inférieurs, coloration bleutée des lèvres et extrémités
  • Problèmes de mémoire, concentration, sommeil
  • Apparition ou aggravation de maladies cardiovasculaires

L’Insuffisance Respiratoire Chronique (IRC) : qu’est-ce que c’est ?

  • Elle se est caractérise par l’impossibilité pour les poumons de maintenir un taux normal de gaz (O2 et CO2) dans le sang. Cette anomalie est objectivée par hypoxémie chronique ou diminution du taux d’oxygène dans le sang.

 

  • Elle  est le plus souvent due à la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) lié dans la majorité des cas au tabagisme ou avec une exposition professionnelle à des polluants. Mais de multiples maladies peuvent aussi entrainer à une déficiente en O2: pneumopathies interstitielles, mucoviscidose, asthme sévère chronique, maladies cardiaques congénitales, cancer des poumons avancé, hypertension pulmonaire, etc.

Établir un diagnostic

2 actes médicaux permettent d’établir le diagnostic et d’évaluer la sévérité de l’insuffisance respiratoire chronique. Ils permettent de mesurer les quantités d’oxygène et de gaz carbonique présentes dans le sang.

  • L’oxymétrie est l’estimation de la quantité d’oxygène dans le sang ou saturation en oxygène (SpO2). Cet examen rapide et indolore peut indiquer si le taux d’oxygène sanguin est trop bas (SpO2< 88 %). Dans ce cas, la mesure des gaz du sang artériel doit être réalisée.

 

  • Les gaz du sang nécessitent un prélèvement de sang généralement effectué dans l’artère située au poignet. Cet examen permet de mesurer précisément les quantités d’O2 (ou PaO2) et de gaz carbonique (ou PaCO2) présentes dans le sang. Ce test permettra de confirmer la nécessité d’un traitement par oxygène.

EN SAVOIR PLUS

Contactez-nous 24h/24 et 7 jours/7

Assistance téléphonique respiratoire